Le coût écologique de la musique en ligne

Depuis ce 18 mars, nous avons pu nous rendre compte que nous pouvions nous passer de pas mal de choses sans en souffrir, mais se passer de musique….non, non, non, non, il n’en est pas question !

Pour ma part, j’en consomme à gogo : stimulante, relaxante, ressourçante, thérapeutique, … Imaginer un monde sans musique, c’est utopique !

Mais vous-êtes vous déjà demandé quelle était l’empreinte écologique de ce ravissement de vos oreilles ?

Je vous invite à découvrir cet article écrit par Serge Coosemans qui ne m’a pas laissée indifférente quant à ma consommation personnelle.

Pas de morale, pas de négativité, seulement…à méditer.

Et vous, comment l’écoutez-vous ?

Prenez soin de vous & au plaisir de vous revoir !
Michèle De Coster
gestion administrative du ccpac
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Instagram